Association archange autisme

Notre Esprit

Que notre projet s’oriente vers une école à inclusion autisme, une maison de répit, un lieu d’échange ou vers tout autre chose, nous sommes guidés par l’expérience et la conviction que le terrain propice au développement de l’enfant est un équilibre entre un environnement familial, sensoriel et naturel.

« FAIS TA PART SANS ATTENDRE QU’UN AUTRE LE FASSE À TA PLACE. »

PIERRE RABHI

« LE BONHEUR C’EST QUAND VOS ACTES SONT EN ACCORD AVEC VOS PAROLES. »

GANDHI

L'environnement

sensoriel


L’un des traits caractéristiques de l’autisme est l’hypersensibilité sensorielle : les 5 sens sont stimulés de façon exacerbée. Il nous parait dès lors évident de ne pas exposer trop vite ces enfants à des lieux agressifs sur le plan sensoriel. Une rue, un supermarché, une salle de classe traditionnelle … sont autant de lieux où les sons, les odeurs, les lumières sont des piques qui agressent l’autiste qui alors se protège en se refermant ou se défendant…
De ce fait, nous nous attachons à proposer des environnements les moins agressifs possibles (montagne, campagne et autres lieux reculés) ainsi qu’un « cocon sensoriel » : pièce filtrée agissant comme un nid de bien-être, à l’abri de toutes distractions ou souffrances sensorielles (tant visuelles qu’auditives et kinesthésiques), un lieu sécuritaire qui le rassure avec des jeux simples sensori-moteurs.

LA FAMILLE

Rétablir un environnement familial apaisé

Si on entend dire que le couple est la première victime du handicap d’un enfant, ou encore qu’une une épreuve unit la famille… c’est sûrement que la vérité est quelque part entre les deux.
Mais en tout état de cause l’autisme isole socialement et peut fragiliser la famille.
Or nous croyons que le premier besoin d’un enfant –autiste de surcroît- est un environnement familial apaisé.

un

environnement


Au sens « écologique » !
En 20 ans la proportion d’enfants autistes est passée 1/10.000 naissances à 1/100 dans les pays « développés » (avec des évolutions similaires dans d’autres pathologies : stérilités, « dys-»…). Si l’argument de la piste environnementale est discuté, de très nombreux parents ont fait le lien entre comportement de leur enfant et : alimentation, ondes/box/lignes à haute tension, lieu d’activité humaine dense… Nous croyons qu’il n’est généralement pas sain de les faire évoluer dans un environnement agressif tout comme il n’est pas juste de continuer à promouvoir cet environnement.

une approche

développementale des soins


Plutôt que des compétences à acquérir à tout prix pour paraitre « comme tout le monde », nous croyons qu’un enfant s’épanouit et grandit en étant « en lien », en aimant, en riant… Nous prenons donc l’enfant à l’âge développemental qui est le sien (on fait donc abstraction de son âge réel) nous le rejoignons par le jeu dans son monde et ses centres d’intérêts. Ainsi grâce à la plasticité cérébrale nous participons patiemment à la (re-)construction du socle développemental.

Les piliers de nos projets

LE RESSOURCEMENT FAMILIAL


Allègement du quotidien et des vacances


LA PRISE EN CHARGE INDIVIDUALISÉE


Des méthodes éprouvées qui s’adaptent à tous


L’ENVIRONNEMENT


Une approche intégrale et humaine de l’écologie


L’ACCOMPAGNEMENT


Chercher des réponses, se poser les bonnes questions